Conjuguez les métiers et les projets au FUTUR.E.S

Les 21 et 22 juin derniers avait lieu à la Grande Halle de la Villette Futur.e.s in Paris, festival d’envergure internationale créé en 2009 par Cap Digital qui fait la part belle aux innovations numériques. Innov'Avenir y participait avec 2 temps forts.



Futur.E.S in Paris, anciennement Futur en Seine : un nouveau nom qui réaffirme une volonté de projeter ses visiteurs dans des futurs pluriels et inclusifs, en adéquation avec les ambitions d’égalité des chances et de diversité revendiquées par Innov’Avenir. Innov’Avenir a ainsi été invité à y participer avec deux formats jeunesse.

 

RETOUR SUR LES 2 TEMPS FORTS :

LES CHILLS CONFERENCES « Conjuguez les métiers au futur ! » conçues et animées par Clara Devanz, Chargée d'enseignement

Clara Devanz : « C’est la première édition de Futur.e.s à laquelle  Innov’Avenir participe, et nous étions ravis de  nous inscrire dans le parcours Kids Révolution, sous l’égide de Start Up For Kids. Nous avons construit un programme spécifique et ludique pour les plus jeunes, à savoir une Chill Conférence dont l’objectif était bien sûr de leur transmettre des connaissances autour du numérique, mais aussi de les mettre en action, pour ancrer leurs nouvelles idées dans une expérience pratique.

Une première partie, structurée par des quizz, a permis de faire le point sur les nouvelles technologies et les progrès scientifiques à venir


Des technologies inspirantes...

, qui ont servi d’inspiration pour la suite de la Chill Conférence.

Le défi pour la deuxième partie était de créer une réelle interactivité avec les participants et de les inviter à la prise de parole, le tout dans un espace de type conférence. Pour relever ce défi, nous avons adopté une approche pédagogique innovante, basée surun scénario fictif dans lequel les jeunes jouaient le rôle du  Comité Organisationnel de la Fête de la Musique 2038 qui allait se tenir dans leur quartier. C’est un prisme assez spécifique pour parler des métiers du futur bien sûr, néanmoins à mon sens ce parti-pris a deux avantages : d’une part, il est clair que de la contrainte naît la créativité, et ceci s’est confirmé lorsque les idées ont fusé ! D’autre part, il y a une prédominance des discours sur le futur très sombres, et irrémédiablement empêtrés dans notre vision actuelle du monde. Ce thème de la fête force à se projeter dans le futur avec de l’enthousiasme et de la fantaisie.

« J’ai vraiment hâte d’y être ! »  un jeune participant


Chill Conference

Après avoir fait la liste des différentes tâches pour que la fête soit une réussite, les participants partagent leurs idées folles et futuristes, en s’inspirant des technologies vues en première partie. Ainsi, au moment où ils abordent la communication autour de l’événement, ils partagent des propositions comme :

  • Des camions couverts de LED qui passent dans la rue en projetant des hologrammes et du mapping vidéo sur les bâtiments, tout au long de leurs parcours
  • Des drones qui déroulent des banderoles en led dans le ciel, ou encore qui transmettent des annonces vocales

 

Pour la décoration, les jeunes ont été particulièrement imaginatifs, et ont proposé par exemple :

  • Des jeux de lumière dans les arbres réalisés à l’aide de drones
  • Des objets en graphène qui s’allument quand on les touche
  • Des robots magnifiques et des sculptures imprimées en 3D
  • Des éléments en réalité augmentée pour que le public se croie dans le clip de la musique
  • Des bulles géantes en graphène remplies de coussins qui transportent dans les airs et sous l’eau des petits groupes de gens.

 

Enfin, la dernière étape était de choisir les professionnels à qui nous allions faire appel pour concrétiser ces différentes idées. Les propositions des élèves allaient de métiers bien connus, comme ceux de l’audiovisuel ou de l’ingénierie, à des métiers émergents, comme pilote de drone, voire à des métiers n’existant pas encore. Il était aussi passionnant de voir que pour beaucoup de nos idées, les professionnels allaient devoir travailler de façon très interdisciplinaire, ou bien être eux-mêmes remarquablement polyvalents.

Cette prise de recul a donc permis de se préparer à trois hypothèses sur la transformation des métiers :

  • Certains métiers vont demeurer très similaires mais simplement se former aux nouveaux outils numériques – comme un technicien de l’audiovisuel qui apprendrait à maitriser les logiciels de mapping video,
  • Les professionnels vont devoir développer des savoir-être pour pouvoir travailler au sein d’équipes très pluridisciplinaires,
  • On verra apparaître des métiers de plus en plus hybrides, à la croisée d’expertises autrefois bien distinctes.

Surtout, cette ébullition collective a été une belle opportunité pour enfin imaginer des futurs positifs !

C’était très intéressant à constaruire et bien sûr à animer !

 

LES PRESENTATIONS PITCH du Jury du Challenge Innov’Avenir par Claire Louvrier, Chargée de Projets

Dans l’Espace Pitch de Futur.e.s., 4 classes nominées au Jury du Challenge Innov’Avenir ont présenté leurs projets et leurs solutions


Le public pendant les pitchs des collégiens et lycéens

numériques sur le thème de la Ville Solidaire :

  • Collège Gustave Courbet de Pierrefitte-sur-Seine (93) pour l’Hydroponie : Mention Spéciale du Jury
    • Cultiver son potager à l’intérieur de son appartement, en préservant l’autonomie alimentaire et les ressources naturelles
  • Lycée Jean-Jacques Rousseau de Sarcelles (95) pour Sois Ta Ville, Grand Prix de l’impact social par LEPC
    • Une application qui permet aux élèves qui constatent des dysfonctionnements de transport d’alerter les élèves qui sont sur la ligne et de déclencher un co-voiturage parent
  • Collège Edouard Herriot de Livry-Gargan (93) pour JStag, Prix de la présentation orale par Capgemini
    • Une application qui permet d’aider les jeunes à tester différents métiers pour trouver leur vocation
  • Lycée Cugnot de Neuilly-sur-Marne (93) pour S.C-City Prix du Design par la Fondation Free  
    • Création d’un véhicule qui répond aux exigences du développement durable

Un moment intense pour les élèves des collèges et lycées, à qui l’opportunité était donnée de présenter devant le public ! Un peu de stress supplémentaire pour ces jeunes, mais aussi la fierté de voir leurs projets reconnus, et leurs enseignants contents de voir les projets à nouveau sur le devant de la scène !