Embarquez pour la découverte des métiers !

Le digital transforme le monde du travail en profondeur : Innov’Avenir prolonge ses actions auprès des jeunes en apportant un éclairage sur l’impact du numérique sur le monde du travail et les métiers !

 

 

Nouveaux métiers ?

On a vu la disparition de l’allumeur de lanternes dans les rues de Paris, on voit déjà la disparition progressive des caissiers, et on observe les métiers des secteurs automobile, santé, énergie, bancaire, et autres se transformer…

Cette transformation doit dès à présent s’accompagner d’une démystification de la notion de « métiers » de l’ère numérique. En particulier, si le métier de développeur fait encore peu envie, c’est notamment parce que la manipulation du code informatique continue d’impressionner les  jeunes - collégiens et lycéens -  bien qu’ils aient à présent une initiation à la programmation informatique intégrée à leur cursus scolaire dès la 6ème.

Comment aborder la notion de métiers à l’ère du numérique ? Innov’Avenir propose une réponse avec son parcours de sensibilisation déployé dans les collèges et lycées. Il s’agit dans un premier temps d’aborder les « transformations » des secteurs d’activités, liées aux évolutions législatives, aux usages, aux évolutions des besoins des consommateurs, et in fine à la restructuration d’un secteur dans son ensemble.
C’est alors que nous pouvons aborder les disparitions, les mutations, ou l’apparition de nouveaux métiers dans l’ensemble des secteurs économiques illustrée par la diversité des métiers apparus avec la digitalisation. Beaucoup sont déjà présents dans tous les secteurs d’activité (métiers techniques et leur large palette certes, mais aussi métiers créatifs, métiers de la communication,…).
Nous abordons la mutation des métiers en prenant l’exemple de secteurs particulièrement concernés à l’image de la vente (plateformes de e-commerce, apparition de robots dans les magasins pour orienter les clients, dématérialisation de la relation client), de l’hôtellerie, de la santé …

Au-delà des métiers existants ou qui existeront demain, - Hacker éthique, Fundraiser, Téléchirurgien, Mémorialiste numérique - ce sont aussi les métiers qui n’existeront plus qui nous préoccupent. En effet, une étude du cabinet McKinsey prévoit que 45% des emplois au minimum seront automatisés dans les vingt prochaines années. En Europe, cela équivaudrait à près de 100 millions de personnes!
 


4ème révolution industrielle_Word Economic Forum

Vieux enjeux, toujours d’actualité ?

Les plus fragilisés seront toujours les mêmes : ceux qui iront vers les métiers les plus « processisés », les plus automatisables (les femmes, les populations techniciennes et ouvrières notamment mais aussi les cadres dont les tâches sont répétitives).
Les nouvelles formes d’intelligence et d’apprentissage, comme le machine learning, peuvent même rendre une machine créative ! Il suffit pour s’en convaincre de regarder les programmes capables de composer des symphonies. Aucun emploi ni compétence ne semblent vraiment protégés, même si les études montrent que la valeur ajoutée de l’être humain face à la machine résidera dans sa capacité à manipuler les « 4C », ces fameuses compétences du 21ème siècle que sont la collaboration, la communication, le sens critique et la créativité.

 

Combattre les idées reçues

Il faut transmettre à tous ces compétences clés, et également porter à la connaissance de tous la diversité des métiers porteurs de l’ère numérique. Les jeunes des quartiers populaires sont ceux qui sont le moins présents aujourd’hui dans ces métiers où l’on trouve le plus d’opportunités d’emploi.
Quelles en sont les causes ? Une méconnaissance de ces filières porteuses, et la présence de représentations fortes sur ces métiers souvent vus comme étant réservés à une élite, masculine, qui a poussé les études jusqu’au Bac+5, en cursus école d’ingénieur, avec comme pré-requis d’être nécessairement geek… Les idées reçues doivent être combattues !

 

Ouvrir le champ des possibles

Dans un souci d’égalité des chances, il est nécessaire d’ouvrir à ces perspectives tous les jeunes, filles et garçons, en les aidant à élargir leurs horizons et en déjouant l’autocensure. Nous apportons une partie de la solution avec les actions du parcours Découverte Professionnelle d’Innov’Avenir, qui permettent d’aborder ces enjeux de transformation, de diversité des métiers.

Conscients du foisonnement des questions suscitées par la transition digitale, et des inquiétudes auxquelles font face les professionnels de l’orientation, les enseignants, les parents, et les premiers concernés, les élèves  (intelligence artificielle, robotisation, impact sur les secteurs d’activités, etc…), nous proposons une exploration d’un autre genre.

Parce que nos actions n’ont pas vocation à approfondir tous ces thèmes de manière exhaustive, mais davantage à ouvrir le champ des possibles et créer un déclic, nous vous proposons de poursuivre l’accompagnement des jeunes dans leur orientation, et les aider à cerner ces changements par des de nouveaux dossiers sectoriels sur les Métiers du Futur, et bientôt des vidéos !

Découvrez dès la semaine prochaine le 1er dossier Métier du Futur !

 

Agenda

12 novembre 2019
Pessac-33600
18 octobre 2019
Marseille-13000
17 octobre 2019
Marseille-13000