"Désacraliser le code" avec Cap sur le Code

Carole, Hélène, Meriam, Jean-François, Mehdi, Tom,
Collaborateurs Capgemini
Plusieurs actions « Cap sur le Code » se sont déroulées avec les collaborateurs de Capgemini. L’occasion de partager les témoignages de collaborateurs de Capgemini engagés !

Carole, Hélène, Jean-François, Mehdi, Meriam, Tom, qui se sont portés volontaires suite à une proposition de Sophie, Chargée de missions Inclusion Numérique au sein de la Direction RSE France de Capgemini pour participer aux actions RSE dont les actions Innov'Avenir.


Carole

Quelles sont les raisons qui vous ont motivés à vous mobiliser sur cette action ?

Carole : J’ai eu connaissance de cette initiative au cours d’un échange avec mon RRH et je lui ai tout de suite demandé de m’inclure. En effet, j’ai vécu une situation où je ne savais pas vers quelle activité m’orienter suite à de longues études et une première expérience professionnelle décevante, aussi je sais tout le bien que ce type d’action peut avoir sur des jeunes désorientés et/ou manquant de visibilité concernant les opportunités de ce secteur.


Mehdi


Meriam

Meriam : Il y a quelques années j’ai eu l’occasion de participer à une action du même type avec une autre entreprise. J’avais gardé un agréable souvenir de ce moment, c’est pour cette raison que j’ai eu l’idée de participer à Cap sur le Code, et je n’ai pas été déçue !

Mehdi : J'aime transmettre mon expérience et motiver celles et ceux qui en ont besoin. Je pense que les enfants issus des quartiers défavorisés manquent avant tout de confiance en eux. Nous devons les revaloriser et leur faire prendre conscience de leur potentiel.

 

Avez-vous déjà participé à des actions en faveur de l’égalité des chances ?

Meriam : J’ai participé à deux actions de type « Cap sur le code ». J’ai également beaucoup travaillé avec des jeunes pour de l’aide aux devoirs. Pour finir, j’ai déjà été bénévole dans le cadre de la collecte alimentaire.



 

Mehdi :  J'ai été animateur en centres de loisirs pendant mes études.

 

Carole : J’ai participé à 3 activités RSE différentes avec Innov’Avenir : la première action, Découv’Pro, une intervention dans un collège d’Ile-de-France. Concrètement, j’ai rencontré des collégiens pour leur expliquer mon métier, mon secteur d’activité et mon expérience quant à la façon dont je suis allée d’un bac +5 à un poste de consultante SI. La seconde action était le Challenge Innov’Avenir où j’ai fait partie d’un jury ayant pour but d’évaluer des projets d’innovation menés par des collégiens et des lycéens., et la troisème Cap sur le code.

 

Concrètement, quel a été votre rôle durant cette action ?

 

Tom : Mon rôle a été de faire découvrir le code de façon ludique et plus globalement de faire découvrir les métiers du digital.

Mehdi : J'ai accompagné un duo d'enfants dans l'utilisation de la plateforme www.code.org
Ils ont fait des mini-jeux qui ont permis de désacraliser le code.

Meriam :L’atelier a duré près d’une heure et un certificat a été remis à ces deux enfants à la suite de cet échange.

 


Tom

Qu’avez-vous pensé des échanges avec les élèves ?

Tom : Les élèves étaient attentifs et curieux, les échanges étaient agréables

Meriam : Les échanges avec les élèves étaient ludiques. Expliquer à des enfants ton métier, et les voir apprécier l’atelier que tu animes procure une belle sensation, que je ne retrouve pas du tout lors de ma vie quotidienne.

Mehdi : C'était très bien, ils étaient ravis de participer.  Je pense que le temps était peut-être un peu court pour qu'ils retiennent parfaitement la logique des exercices.

Carole : Au cours de mes 3 activités RSE avec Innov’Avenir, j’ai trouvé les élèves ouverts, curieux et dynamiques. Les échanges étaient pertinents indépendamment de leur jeune âge. 

 

Avez-vous été surpris par certaines réactions des élèves ?

Carole : J’ai été surprise des stéréotypes relayés par certains élèves concernant le fait que le "Système d'Information" est un milieu réservé aux hommes et/ou aux quotients intellectuels de génie ! Heureusement, ils ont montré une réelle aptitude à challenger leur façon de penser et après une explication objective et factuelle j’ai eu l’impression qu’ils ne sont pas restés sur leur pensée initiale et qu’ils étaient prêts à en apprendre plus.

Mehdi : Les enfants semblaient à l'aise avec l'ordinateur. Il fallait surtout veiller à ce que chacun participe car des enfants sont plus affirmés que d'autres.

 

Que retirez-vous de cette expérience ?

   
Carole : Les intervenants Innov’Avenir m’ont redonné confiance en ce type d’action. Ils travaillent tous dans l’intérêt de ces jeunes avec pédagogie, encouragement et une bonne organisation ! J’ai toujours vu les élèves ressortir des activités avec le sourire et optimisme.
 
Tom : C’était une bonne expérience, les élèves étaient attentifs et intéressés par le sujet. Oui, je pourrai participer à une prochaine action

Meriam :  Je serai prête à participer à une action prochaine avec grand plaisir.

Mehdi : j'ai envie de continuer car je trouve que ces actions sont importantes.

 

Merci à tous !

La mobilisation des collaborateurs sur les actions Innov'Avenir est essentielle pour aider les jeunes dans leur orientation en particulier dans un monde digitalisé.


Remise de diplôme par les collaborateurs à la fin de l'atelier

 

Témoignages

Octavie BACULARD _Directrice Associée, Valérie JAOUEN _Experte Associée -
Paris, 75004
Mesdames Buffaud, Ollieu, Pella, Pernigaud - Professeurs au Collège Paul Eluard
Venissieux, 69200
Mustapha - Enseignant Sciences Physiques et Chimiques, Chargé de Mission Orientation
Aulnay-sous-Bois, 93600