Le retour d’expérience des professeurs principaux de 4e et 3e du Collège Capeyron impliqués sur le programme Innov’Avenir depuis 4 ans

Mme TARTAS, professeure principale de 4e puis de 3e
M. HUGUET, professeur principal de 3e Collège Capeyron
26/11/2020
"Changer la vision des élèves sur les représentations métiers qu’ils peuvent se faire, élargir leurs connaissances du monde professionnel...."

Découvrons avec Madame TARTAS, professeure principale de 4e puis de 3e, et Monsieur Huguet, professeur principal de 3e du Collège Capeyron de Mérignac (33) depuis l’origine impliqués sur le programme Innov’Avenir, en 2016, leurs retours d'expériences sur les actions réalisées avec les classes de 4e et 3e.

 

Pourriez-vous nous présenter votre établissement, sa situation, son public et ses attentes par rapport au programme Innov’Avenir ?


Le Collège de Capeyron

Madame Tartas, Monsieur Huguet : Le Collège Capeyron est un établissement de centre ville avec une population très hétérogène, des groupes classes compris en 4e et 3e entre 27 et 30 élèves, avec des projets d’orientation variés ou à construire. Le programme Innov’Avenir permet donc aux élèves de mieux percevoir le milieu professionnel et ses attendus via des visites ou des interventions de professionnels, il est un parfait complément des actions mises en œuvre au sein du collège dans le plan de la construction du Parcours Avenir.
Les actions menées avec LEPC permettent aux élèves d’élargir leurs connaissances du monde professionnel tout en mettant en avant les attendus en termes de contenus numériques dans les métiers de demain.

 

Vous êtes un « partenaire historique » d’Innov’Avenir : vous avez participé aux actions depuis 2016. Avez-vous vu des évolutions ? Les thèmes et parcours actuels correspondent-ils à vos besoins ?

Madame Tartas, Monsieur Huguet :  Depuis nos premiers échanges, un lien particulier s’est tissé avec LEPC et nous avons pu échanger sur chaque action en faisant des feedbacks qui permettent ensuite de mieux exploiter les actions mises en œuvre. Ainsi certaines opérations ont pu donner lieu à des préparations en amont auprès de nos élèves afin de participer sous forme de pédagogie inversée : rendre les élèves acteurs de l’opération en construisant avec eux l’intervention ou la visite, présenter leurs travaux aux intervenants qui peuvent rebondir ensuite, …
Les thèmes souvent évoqués via ces parcours sont complémentaires par rapport aux activités réalisées dans le cadre des heures d’information à l’orientation (HIO) et permettent la découverte de secteurs parfois méconnus de nos élèves. Les contenus sont donc parfaitement en lien avec nos attendus en tant que professeurs principaux sur ces 2 niveaux de classe.Toutefois, la mise en place d’un accompagnement sur les techniques spécifiques utilisées par les entreprises à destination des enseignants pourrait être une piste de travail pour l’avenir sous forme d’un petit module en amont du Parcours.

 

Vous participez régulièrement aux DécouvPro 4  "immersion en entreprise", notamment avec Capgemini et BNP Paribas Personal Finance. Quel intérêt particulier présente cette action ?


Découverte Métier chez Capgemini Bordeaux

Madame Tartas, Monsieur Huguet : Dans le cadre du module DécouvPro4, nous avons pu profiter des savoirs-faire et des compétences des 2 entreprises afin de faire profiter nos jeunes collégiens de la qualité des échanges avec ces 2 partenaires. Ainsi, en plus de pouvoir rencontrer dans le contexte du collège des salariés et échanger avec eux sur l’entreprise et leurs parcours personnels, la visite de ces 2 entreprises a permis de mettre en exergue les attendus

professionnels et à nos collégiens de voir les conditions de travail : open space, démarche de projet, interactions professionnelles.
La rencontre et les échanges avec des salariés, les ateliers de découverte, les jeux de rôles ou encore l’ouverture vers des métiers méconnus ou au contraire mal connus ont permis à nos élèves de construire leur projet voire pour certains de déconstruire des images faussées comme la place des femmes dans certains métiers techniques et numériques.
Enfin, cette action a eu une continuité dans le temps car malgré les changements d’équipe, nous avons chaque année pu découvrir de nouveaux points de vue, rencontrer de nouveaux collaborateurs et expérimenter de nouveaux ateliers. Cela a permis de travailler différemment avec chaque groupe d’élèves et de tisser des liens étroits avec ces 2 entreprises et ses collaborateurs.

 

 

Vous avez également participé au Challenge il y a 2 ans, avec Corinne ALIAS, de Capgemini. Qu’est-ce que cette action qui s’inscrit dans la durée (plusieurs mois pour la réalisation d’un projet solidaire) a apporté à la classe ? Quel relationnel avez-vous eu avec les collaborateurs impliqués sur ce projet ?



Madame Tartas, Monsieur Huguet : Ce challenge a permis une action réflexive et collective autour d’un projet mobilisateur ; ce type de projet permet de travailler sur de nouveaux outils en équipe, de réfléchir sur eux-mêmes (connaissance de soi) et sur leur environnement (métier et ville, questionnement sur ‘moi dans mon environnement »), construction du citoyen et d’une application qui s’intéresse à leur contexte. Le dernier point est que cela a eu un impact sur la cohésion de classe avec des rôles définis et des valorisation de compétences.
La collaboration avec Corinne ALIAS, de Capgemini, ainsi qu’avec Claire LOUVRIER, a été un vrai fil rouge tout au long de l’action avec des rendez-vous en visio ou en présentiel sur l’établissement auprès des élèves impliqués. Écoute, bienveillance et soutien au projet furent des éléments clés pour nous accompagner dans la construction de ce projet. Cette collaboration a été effective jusqu’à la présentation finale au jury à Paris avec le Prix de l’éloquence remporté par une des 2 classes impliquées avec la présence de Mme LESTRADE.
 

 

Certaines de nos actions se font en co-animation avec des collaborateurs d’entreprises (DécouvPro, Challenge). Cela permet-il de resserrer les liens et la relation Ecole-Entreprise ?

Madame Tartas, Monsieur Huguet :  Les liens tissés avec les collaborateurs permettent à nos élèves d’entendre un discours professionnel adapté qui permet



ensuite aux professeurs principaux de rebondir en vue de l’orientation et de la construction du Projet Personnel d’Orientation. Cela nous permet aussi de visiter des entreprises et aborder avec les professionnels les attendus en termes de compétences métiers tout en insistant sur les savoirs-être et les « softskills » qui sont aujourd’hui au coeur des philosophies d’entreprises.
La rencontre avec des Responsables de Ressources Humaines a permis de voir aussi les attendus en terme d’embauche des entreprises du secteur du numérique mais aussi plus largement sur le marché du travail. Les contacts noués ont aussi pu être sollicité dans le cadre du forum des métiers ou dans la semaine Vocations Emplois.

 

Pensez-vous qu’Innov’Avenir répond aux enjeux actuels du numérique pour les jeunes ?

Madame Tartas, Monsieur Huguet : Les modules proposés permettent à nos élèves de découvrir la diversité des métiers autour de ce secteur tout en relativisant les compétences informatiques attendues, ainsi que les formations nécessaires pour intégrer ce secteur. Ces interventions permettent aussi de changer la vision des élèves sur les représentations qu’ils peuvent s’en faire, développer leur esprit critique sur les métiers s’y attenant et cerner les comportements spécifiques (open space, gestion de projet, évolution de carrière, métiers transverses en lien avec la communication ou le design, …).
Ces interventions permettent aussi de bousculer les stéréotypes familiaux et genrés en investiguant certains domaines et en rencontrant des profils variés. Certains ateliers de type « méthode agile » ou « design thinking » permettent aux élèves de mieux comprendre le fonctionnement des équipes et l’importance accordée à chacun au sein de l’entreprise.

 

Retrouvez le Challenge en images sur le site du Collège 

 

Témoignages

22/11/2021
Didier - Directeur Centre de Relation Clientèle CSO-CRC de Marseille BNP Paribas Personal Finance
PARIS, 75019
19/10/2021
Alvina RENAUD-NEDEBNE, Leila DJERDEM, - BNP Paribas et BNP Paribas Personal Finance
Bobigny & Pantin, 93000 & 93500
06/09/2021
Patrick LEFEVRE Formateur référent numérique E2C 77 -
PARIS, 75000
23/06/2021
Alexia - Conceptrice-rédactrice à l’agence BETC Fullsix
Pantin, 93500