"Nos élèves ont besoin de concret pour se projeter"

Isabelle
MAHE
Coordonnatrice MLDS
Le témoignage d'Isabelle MAHE, Coordonnatrice à la Mission de Lutte Contre le Décrochage Scolaire EREA La Rivière

 

Pourriez-vous nous présenter la Mission de Lutte contre le Décrochage  Scolaire (MLDS), ses missions, les jeunes ?

La mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) a deux finalités :
- réduire, par des actions de prévention, le nombre de sorties sans diplôme ; nous sommes alors en support des équipes éducatives dans la construction de parcours individualisés.  
- prendre en charge les élèves décrocheurs en vue d'une rescolarisation et/ou d'une qualification reconnue, pour une insertion sociale et professionnelle durable. Notamment avec la mise en place d’ateliers autour des compétences psychosociales, des modules de remises à niveau scolaire, de la découverte du milieu professionnel et des stages.

Le dispositif s’adresse aux jeunes âgés de 16 ans à 18 ans en voie de déscolarisation ou sortis du système scolaire sans possibilité immédiate de poursuite d’études ou d’insertion professionnelle. Sans qualification, sans solution.

La particularité du dispositif MLDS de l’EREA est d’accueillir des jeunes en situation de handicap ou en grande difficulté scolaire (souvent issus d’ULIS - Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire -  ou SEGPA  -Sections d'Enseignement Général etProfessionnel Adapté - Cette année à la MLDS de l’EREA nous accueillons en collectif 10 jeunes dont 3 garçons et 7 filles, tous âgés entre 16 et 18 ans.


Visite d'un chantier

Pourquoi avoir choisi de réaliser des actions avec Innov’Avenir ?

Dans le cadre du module de Découverte Professionnelle, nous avons choisi de réaliser des actions avec Innov’avenir afin d’ouvrir le champ des possibles pour les élèves.  Ces actions permettent de rencontrer des  professionnels. Ce qui est important pour nos élèves car ils ont besoin de concret pour se projeter.

 

Le partage de la journée en 2 temps Visite de chantier le matin et Sessions DécouvPro 1 et 3  -Découverte de soi/Codes de communication  était-il pertinent? Pourquoi ?

Le premier temps de visite du chantier permet d’apporter des éléments concrets, de voir la réalité d’un domaine professionnel. C’est aussi un premier temps de rencontre entre les élèves et l’intervenante des Entreprises pour la Cité. La continuité de l’action a permis de faciliter la deuxième partie de l’intervention en favorisant le climat de confiance et en laissant la possibilité de revenir sur des exemples concrets liés à la visite.

Qu’apporte le lien avec l’entreprise aux jeunes ?



 Les jeunes du dispositif MLDS sont souvent très éloignés du monde de l’entreprise. Nombre d’entre eux souhaitent aller vers le monde de l’entreprise mais ils n’évaluent pas toujours la réalité du monde professionnel. De plus rencontrer des professionnels leur permet d’avoir un échange qui est parfois davantage écouté que le discours du professeur.

 

La journée Visites+ Sessions DécouvPro a-t-elle répondu à vos attentes ? en quoi  ?

La journée a répondu à nos attentes car elle a donné l’opportunité aux jeunes d’échanger avec des professionnels sur leur métier, leur parcours ainsi que de découvrir les conditions de travail sur un chantier en vivant une expérience concrète. Les témoignages de professionnels du secteur viennent apporter un regard concret sur les métiers. Lors du  deuxième temps, les jeunes comprennent l’importance des savoir-être, notamment pour leur future recherche de stages. L’échange avec des professionnels ou des intervenants extérieurs permet d’appuyer notre propre discours.

 

Envisagez-vous de renouveler ce type d’actions ?

 Oui, nous pensons renouveler ce type d’actions.

 

Témoignages

04/03/2021
Sandrine Fouillé Directrice RSE France -
Issy-les-Moulineaux, 92130
Katia David, Conseillère en Centre de Relations Clients BNPP PF -
Noisy-le-Grand, 93160
Virginie - Spécialiste de la communication digitale chez BNP Paribas Personal Finance
Bordeaux, 33000