Quand les élèves de 5ème commentent l’action CultureNum #2 « Identité numérique »

Assama, Tisha, Soumaya
Eléves de 5ème
Collège Auguste Delaune de Bobigny
13/12/2021
A la suite de la session CulturNum #2 « Identité numérique » , Adama, Tisha et Soumaya, en 5e au Collège Auguste Delaune de Bobigny ont accepté de répondre à nos questions. Découvrez leurs commentaires et ce qu’ils ont retenu de la session CulturNum #2.

Comment faire passer les jeunes de la posture de consommateurs à celle d'acteurs et citoyens ? Innov'Avenir envisage la culture numérique comme le moyen  pour les jeunes de comprendre leur environnement et ses mutations avec un parcours dédié.
C'est dans ce cadre, que le mardi 23 novembre les élèves de 5ème avec leur professeure Madame Amblard du Collège Auguste Delaune de Bobigny ont participé à la session CultureNum #2 « Identité numérique » pour appréhender les implications de leur présence, de leurs comportements en ligne et maîtriser leur présence sur internet.

Découvrez les commentaires d'Adama, Tisha et Soumaya :

 

Qu’avez-vous retenu de la session « CultureNum#2 » à laquelle vous avez assisté ce matin ?


Adama

Tisha : En tout cas, la chose qu’on devrait faire au cas où on se retrouverait dans une situation. Il faudrait faire preuve de plus de vigilance, et faire attention à ce qu’on poste et à ce qu’on donne.   

Adama : Je pense que l’animation de ce matin a bien servi de leçon parce qu'il ne faut pas toujours donner ses informations personnelles aux applications. Parce que ça peut aller loin.

 

Olivia : Tous les deux vous parlez des conséquences, de ce qu’on peut laisser ?

Soumaya :  Il faut toujours faire attention à ce qu’on fait, à ce qu’on poste, ce qu’on écrit pour pas passer laisser trop de traces. Et voilà. 

 

Est-ce que vous êtes actifs sur les réseaux sociaux ? Est-ce que vous avez beaucoup de comptes ? 

Adama : Oui, mais pas trop. J’ai un problème technique. Je peux plus avoir accès à mon téléphone. 

  

Ce n’est donc pas un choix mais une contrainte.  Vous avez combien de comptes sur les réseaux sociaux ? 

Adama : 5  

Lesquels? 

Adama : Snap, Twitch, instagram, Twitter, Youtube. 

 

Tu as un compte également sur Twitter ? 


Tisha et Soumaya

Tisha : Moi, 4. Snapchat, Instagram, Tik Tok et Youtube 

 

Soumaya :  J’en ai 3. Télégramme, Whatsapp et Snap 

 

Combien de temps passez-vous chacun dessus ?  

Tisha : Moi Snapchat, j’y passe pas beaucoup, c’est juste pour parler.  Tik Tok je passe moitié d’une journée.  Youtube, non pas trop.  

 

Adama : Snap, je passe la moitié d’une journée. Youtube aussi. Twitter, j’y vais jamais. Twitch, j’y vais pas trop. Instagram, j’y vais jamais aussi. 

 

Soumaya : Moi un peu. Une demi-heure chacun.  

 

Suite à la séance de ce matin, savez- vous comment protéger vos données, protéger vos traces en ligne ?  

Adama : activer des VPN.  

 

VPN, c'est effectivement en fonction des limites par pays si tu veux accéder peut être à d’autres fonctionnalités. Mais, pour protéger tes comptes, ton compte sur Instagram par exemple? 

Adama: avoir un bon mot de passe 

 

Ca c’est effectivement quelque chose qu’on a vu ce matin ... 

Adama: ne pas accepter tous les cookies de certains sites web. 

 

Exactement, les cookies. 

Soumaya : mettre son compte en privé. 

 

Mettre son compte en privé? donc là on parle de ses paramètres…. 

Adama : …de sécurité 

 

De confidentialité. Ok Super. Vous en avez retenu des choses !  Est-ce que vous comptez utiliser un peu moins les réseaux sociaux après l’animation de ce matin ?  

Adama : Je ne dirais pas moins de les utiliser : mais faire plus attention aux autorisations qu’ils vont me demander, et lire d’abord la description avant d'accepter. Mais, je compte pas moins les utiliser, en tout cas, ça va être difficile.  

Tisha : Pareil.  

Soumaya : Pareil.  

 

Être en tout cas plus averti, faire attention, limiter l’utilisation. Pour terminer, est-ce que vous avez compris ce qu’était le cyberharcèlement ? Peut-être que chacun peut dire sa définition ? 

Tisha : Le cyberharcèlement, c’est une forme de harcèlement mais en ligne. Ça peut avoir beaucoup d’impact sur soi-même et sur notre réputation. On peut avoir beaucoup de problèmes psychologiques, mentaux et beaucoup de perte de confiance en soi. Dans quelques années, ça peut avoir des impacts sur notre entourage et notre vie professionnelle. 

 

Adama : le cyberharcèlement, c’est du harcèlement en ligne qui peut toucher quelqu’un personnellement. Je ne sais pas…. 

 

Tu cherches un exemple ? 

Adama : Ça peut faire partie comme par exemple lorsqu’on poste une photo en ligne et que la personne n’est pas d’accord.  

 

 Oui, une photo qui peut être moqueuse, une photo qui peut nuire à la personne

Soumaya : le harcèlement en ligne, c’est quand par exemple si quelqu’un publie une vidéo ou une image par exemple et que les gens envoient des insultes méchantes.  

 

Est-ce que ça vous a fait prendre conscience de certaines choses que vous faisiez sans le savoir ?  

Tisha : Oui, ça nous a fait prendre conscience aussi que s’il y a quelqu’un qu’on connait de notre entourage qui est victime de cyberharcèlement ou de harcèlement tout court. Il faudrait lui dire de faire plus attention, et d’aller prévenir un adulte pour pouvoir régler la situation, et que si cela empire, ça ira jusqu’à la justice. 

 

Adama : Pareil.  

 

Témoignages

22/11/2021
Didier - Directeur Centre de Relation Clientèle CSO-CRC de Marseille BNP Paribas Personal Finance
PARIS, 75019
19/10/2021
Alvina RENAUD-NEDEBNE, Leila DJERDEM, - BNP Paribas et BNP Paribas Personal Finance
Bobigny & Pantin, 93000 & 93500
06/09/2021
Patrick LEFEVRE Formateur référent numérique E2C 77 -
PARIS, 75000
23/06/2021
Alexia - Conceptrice-rédactrice à l’agence BETC Fullsix
Pantin, 93500