« Une belle expérience »

David
GOBERT
Account Manager chez Capgemini
Le témoignage de David qui revient sur sa participation à l'action DéCouvPro d'Innov'Avenir auprès des collégiens.

 

Comment avez-vous abordé votre participation aux actions DécouvPro* d’Innov’Avenir dans lesquelles les collaborateurs présentent leur métier ?


                            David GOBERT

Ce que je trouve très intéressant dans le partenariat entre Capgemini et Innov’Avenir, et que procure la participation aux actions, c’est la capacité à sortir de notre quotidien, à aller voir des plus jeunes qui ne connaissent pas forcément notre métier et de leur en faire découvrir toutes les facettes.

Dans le numérique, il y a beaucoup de métiers différents. Et le numérique, ce n’est pas que du technique. D’ailleurs, pour ma part, je n’ai pas un profil technique, ce n’est pas ce qui m’intéresse. Je suis plus intéressé par la compréhension des besoins clients, la communication et la recherche de solutions.

 

Est-ce que ce type de participation représente un investissement important pour vous ?

Ce n’est pas un gros investissement pour nous, juste du temps de préparation pour la première fois. Mais pour les jeunes, l’apport de nos échanges est primordial.

 

Et vous adapter au type de vocabulaire et aux attentes des jeunes ?

Cela change effectivement car entre les réunions ou les projets très cadrés que l’on peut avoir chez Capgemini, quand on arrive en classe, dans des réseaux d’établissements prioritaires*, ce n’est pas du tout la même chose !

Cela demande un exercice d’adaptation, et aussi de revenir à la réalité, de sortir de notre méthodologie, de notre langage spécifique, de toute notre démarche, d’être capable de parler à ces jeunes : cela demande un travail, mais quand vous êtes consultant, vous êtes censé être adaptable !

 

Qu’en retirez-vous personnellement ?

C’est vraiment une belle expérience, quel que soit le public, que ce soit dans les collèges, ou que ce soit ici, pour les Cap Sur Le Code qui se déroulent chez Capgemini : les jeunes posent toujours beaucoup de questions. Chaque classe est différente. A chaque fois c’est un nouvel exercice.

 

Que diriez-vous en synthèse ?

C’est expérimental et riche.

Témoignages

Antoine Grattepanche - Enseignants en Mathématiques et en Technologie
Le Bourget et Vénissieux, 93350 & 69200
Virginie - Spécialiste de la communication digitale chez BNP Paribas Personal Finance
Bordeaux, 33000
Jacqueline - Consultante Fonctionnelle chez Capgemini
Suresnes, 92150